Guinée : Kassory Fofana et plusieurs cadres de l’État ciblés pour violation des droits humains

0

Ils sont 25 personnalités guinéennes, ciblées pour violations des droits humains à travers une note adressée Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne, par 32 signataires eurodéputés. Dans cette plainte, ces parlementaires européens indiquent des cadres du régime Alpha Condé ont fait preuve de zèle pour “supprimer l’opposition” et violer les droits de l’homme.

SIMER GUINEA GROUP

Les 32 députés européens, signataires de la lettre, sont issus de divers groupes parlementaires (groupe des Verts, groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates, groupe de la gauche, groupe Renew Europe, groupe des conservateurs et réformistes européens). Selon nos confrères du journal “LePoint.fr”, ces parlementaires ont dénoncé l’implication de ces hauts commis de l’État dans la mort de « 250 personnes, souvent tuées à proximité par des agents des forces de défense et de sécurité » lors de manifestations de l’opposition organisées depuis 2010.
C’est pourquoi ils ont demandé, selon la source citée, à monsieur Borrell de recourir au nouvel instrument de sanctions dont s’est dotée l’UE le 7 décembre 2020 pour, disent-ils, cibler les responsables de graves violations des droits de l’homme et de graves atteintes à ces droits partout dans le monde, “quel que soit le lieu où elles sont commises et quelle que soit l’identité de ces personnes…”

Qui sont-ils?

Le premier ministre, chef du gouvernement guinéen, Dr Ibrahima Kassory Fofana occupe la première place de la liste établie à cet effet. Ensuite, suivent d’autres membres de son gouvernement, comme le ministre de la Défense Mohamed Diané, et le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Albert Damatang Camara.
Par ailleurs, les présidents de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura, et le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankhon, sont aussi cités.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici