Fête Tabaski : “aucune tentation, aucune intimidation ni aucun compromis susceptible de saper l’intérêt du vaillant et laborieux peuple de Guinée”, par Diabaty DORE

0

A l’occasion de la célébration de la Tabaski 2021, le parti Rassemblement Pour la République (RPR), de par ma voix, souhaite à tous les fidèles musulmans de Guinée et du reste du monde, une très bonne fête de l’Aïd el-kébir. Que Dieu le tout puissant répande sa miséricorde sur nous et sur nos familles respectives.

SIMER GUINEA GROUP

Mes chers compatriotes !

La Tabaski de cette année intervient encore dans un contexte économique difficile dans notre pays. L’inflation galopante, engendrée par la gestion chaotique de notre économie, rehausse le coût de la vie à un niveau insupportable pour les guinéens que nous sommes. La dilapidation des ressources du pays par le pouvoir actuel et son clan plonge au rouge les voyants de notre économie. Nous sommes dans une véritable course à l’enrichissement sans précédent et le tout, dans une impunité hors du commun. Pour une économie sous perfusion, l’orthodoxie financière se devait de se substituer à la gabegie en cours actuellement dans notre pays. Mais malheureusement, faute de vision et de volonté, le pays, sous la houlette du régime actuel, s’enfonce de mal en pire. Résultat, nos populations tirent sans exception le diable par la queue.

Mes dames et messieurs !

Comme vous le savez tous, nous venons à quelques jours de cette fête, d’assister à la libération conditionnelle de certains responsables politiques. Injustement arrêtés et incarcérés, ces cadres de l’opposition ont passé les huit derniers mois en captivité et ce, en flagrante violation de leurs droits les plus élémentaires. Il s’agit, mes chers compatriotes, d’un véritable recule. D’abord un recule moral pour notre société où l’arbitraire est érigé en mode de gouvernance. Il s’agit aussi et surtout d’un recul majeur pour notre jeune démocratie bâtie au prix d’énormes sacrifices. Et c’est en cela, que nous interpellons les uns et les autres sur le danger que représente la gestion autocratique en cours actuellement dans notre pays. Opposants embastillés, libertés confisqués et les lois foulées au pied, telle est l’image cauchemardesque que représente aujourd’hui notre Guinée. Face à cette triste réalité, chaque guinéen se doit de rompre avec l’immobilisme et la résignation pour inverser cette tendance fâcheuse. La lutte ne sera certe pas facile ; mais elle n’est pas non plus impossible à gagner car, comme le dit le dicton, citation :<<Le mensonge a beau fleurie, il ne portera jamais ses fruits>>.

Mes chers concitoyens !

Je ne saurais terminer cette adresse sans formuler une pensée pour nos frères de l’opposition et du FNDC qui, au moment où nous écrivons les lignes du présent discours, séjournent injustement dans les cachots de la dictature. À eux, à leurs proches ainsi qu’à leurs familles, je réaffirme ma solidarité la plus sincère. Mes pensées vont singulièrement à notre frère et ami Kéamou Bogola Haba, dit (Bogos) ancien Président de l’UGDD et président de la commission communication de l’ANAD. A sa famille et à ses proches collaborateurs, j’exprime toute ma compassion et toute ma solidarité.
Je voudrais, in fine, saluer l’esprit d’engagement et de combativité des responsables, militants et sympathisants du Rassemblement Pour la République (RPR). A ses hommes et à ses femmes de conviction, je dis grand merci. La lutte que nous menons pour l’instauration d’une véritable démocratie dans notre pays est d’une noblesse telle, que nous ne reculérons devant aucune tentation, aucune intimidation ni aucun compromis susceptible de saper l’intérêt du vaillant et laborieux peuple de Guinée. C’est sur ces mots que je termine en formulant mes vœux de bonne fête de l’Aïd el-kébir à tous et à toutes.

Que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens !
Je vous remercie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici